Que faire après une agression?

Mis à jour : 21 mars 2020





Que tu aies été agressé(e) il y a 1 heure, 5 ans, ou dans ton enfance (et que tu as fait une amnésie traumatique par exemple), tu ne sais probablement pas quoi faire. Tu te sens seul(e) et désemparé(e),dégoûté(e) par ton propre corps.


Mais si tu es ici, c’est que tu as envie de te battre. Alors ne reste pas seul(e) dans ton silence !



Les étapes à suivre (recommandées)


- Lorsqu’une agression sexuelle se produit, il est souvent recommandé de ne pas se laver

ou d’éviter de changer de vêtements avant d’avoir subi un examen médical.


Je sais bien qu’en ce moment, tu rêves juste de prendre une bonne douche à l’eau de

javel… et tu as le droit. Lave-toi, enlève cette sensation de saleté, mets des vêtements

dans lesquels tu te sens bien. Mais si tu prévois de déposer plainte, garde ces vêtements

dans un coin sans les laver.


- Si tu es victime d’agression, il est important que tu te rendes à l’hôpital pour constater les blessures physiques.


Il est vrai que faire constater les violences sexuelles par un professionnel de santé le

plus rapidement possible est un véritable avantage dans le combat judiciaire. Pourtant,

très peu de victimes osent aller à l’hôpital se faire examiner par un(e) inconnu(e), et

c’est tout à fait normal ! Le choc que tu viens de vivre est énorme, et si tu ne te sens pas

prête, rien ne t’y oblige. Aussi, tu n'es pas obligé(e) d'y aller seul(e), c'est normal d'avoir peur.


- Au besoin, le personnel hospitalier peut te proposer de faire un test de dépistage des

infections transmises sexuellement (ITS) ou de grossesse. Sache que beaucoup de MST (maladie sexuellement transmissible) se soigne plus facilement si on les dépiste tôt.


- Même si l’agression sexuelle date de quelque temps, tu peux toujours la signaler. C’est

ce que l’on appelle le délai de prescription. Les délais pour les crimes de nature sexuelle

commis sur des mineur(e)s est de 20 ans à compter du jour de la majorité de la victime. Les

crimes commis sur des personnes majeures sont prescrits après 10 ans.


- Avant de déposer plainte au commissariat (ou à la gendarmerie), tu peux communiquer avec la police sous le couvert de l’anonymat pour t’informer de la procédure de dénonciation.


- Tu peux aussi appeler une ligne d’aide aux victimes d’agression sexuelle de ta région. Tu

peux trouver les différents groupes de parole, psychologues, psychiatres, médecins… sur

notre site, ou appeler les numéros d’urgence (numéro vert) suivants :


Violences Femmes Info : 39 19

SOS Viols-Femmes-Informations : 0 800 05 95 95

Allô Enfance en danger : 119



N'oublie pas que tes choix sont valides. Dis-toi que si tu veux porter plainte par la suite, toutes ces étapes permettront de constituer un dossier pour que ton agresseur soit puni, mais surtout pour que tu sois reconnu(e) en tant que victime.


Un commentaire, une suggestion, envie de témoigner ? N’hésitez pas à nous contacter ! 😊 A très vite pour un nouvel article !


Camille

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout