Polanski (ou violanski pour les intimes)

Mis à jour : 2 juin 2020

Attention : Cet article mentionne des actes sexuels pouvant atteindre votre sensibilité.


Disclaimer


Dans cet article, nous parlerons de notre point de vue, car nous voyons uniquement des posts relayant du factuel, sans tenir compte de ce qu'une victime d'agression sexuelle peut ressentir, et c'est tout l'enjeu de notre plateforme. Notre opinion sur le sujet reste personnelle, et nous nous appuyons uniquement sur des faits avérés.



« Distinguer Polanski, c'est cracher au visage de toutes les victimes. Ça veut dire : “Ce n'est pas si grave de violer des femmes” » Adèle Haenel.

Crédit photo: Collage Féminicide (Instagram)



Pourquoi est-il un criminel? Polanski est inculpé pour plusieurs motifs après le viol de Samantha Gailey en 1977: - avoir fourni une substance prohibée à une mineure, - s'être livré à des actes licencieux et de débauche, - s'être rendu coupable de relations sexuelles illicites, - s'être rendu coupable de relations sexuelles de viol. Il plaide coupable pour un rapport illicite avec une mineure, surtout pour éviter un procès public (qui aurait pu ternir son image). Les autres charges sont abandonnées. Comme dans beaucoup d'affaires de ce genre, deux spécialistes en psychiatrie étaient présents. Ils évoquaient des "circonstances provocatrices", en pointant le physique de la jeune fille et sa "permissivité" durant les faits. Il est condamné à être incarcéré 90 jours après la sortie du film sur lequel il travaillait à l'époque. Il y reste finalement 42 jours, libéré pour bonne conduite. Afin de soigner son image, le juge propose deux solutions :

- incarcérer Polanski pour une durée indéterminée,

- l'expulser des U.S.A.


Polanski choisi de quitter les Etats-Unis, mais sans prévenir son avocat. Malgré la demande d’extradition formulée par les U.S.A, celle-ci n'est pas validée par la France et il reste en liberté. Plusieurs pays ont tenté de le faire arrêter, mais sans réussite. Le criminel affirme dans sa déclaration en 1979: "Si j'avais tué quelqu'un, ça n'aurait pas suscité un tel attrait auprès de la presse, vous voyez ? Mais... putain, tu vois, les jeunes filles. Les juges veulent baiser les jeunes filles. Les jurys veulent baiser les jeunes filles. Tout le monde veut baiser les jeunes filles !" La victime a ressenti du "plaisir" Polanski justifie un acte criminel par un autre, mettant en avant dans d'autres déclarations que la victime avait "aimé" l'acte. D'où vient le plaisir ? Certainement pas de l'agression en elle-même. Et bien, ressentir du plaisir (voir un orgasme) durant une agression peut être une réaction naturelle du corps. En effet, Violaine Guérin, présidente de l'association Stop Aux Violences Sexuelles, explique : "Le corps réagit à des stimulations mécaniques. Un certain nombre de nos réflexes ne passent pas par le contrôle du cerveau : ce sont des systèmes d'alerte très instinctuels. Ainsi, la lubrification vaginale est un événement réflexe qui se produit pour atténuer le traumatisme." Je pense sincèrement qu'il est nécessaire d'appuyer cet aspect scientifique. En effet, le "plaisir" ressenti par la victime est l'un des arguments les plus utilisés par les agresseurs pour justifier leurs actes. Si cela vous intéresse dans savoir plus, voici un article anglo-saxon sur le sujet. Pour continuer avec les réactions naturelles, il est important de parler de la tétanie. Dans de nombreux cas, on reproche à la victime de ne pas avoir bougé. Pourtant, si quelqu'un vous menace avec une arme, il est très probable que vous ne bougiez pas. Pourquoi ? Car vous avez ce que l'on appelle l'instinct de survie.

Peut-on alors séparer l'artiste et le violeur? C'est plutôt étrange que personne n'ai mis en avant le fait que Hitler était peintre, précurseur en écologie, vegan ou excellent orateur.

Ou encore que personne n'ai parlé des viols effectués par les Américains lors du débarquement, mais uniquement ceux des Allemands durant la guerre. Pourquoi ? Parce que les Américains sont les grands sauveurs de la Seconde Guerre mondiale et donc du côté des gagnants. Tout est une question de point de vue plutôt (très) sélectif. Certains vont penser que c'est extrême de réaliser un rapprochement entre Hitler et Polanski. Ce sont tous les deux des criminels coupables d'actes foncièrement différents, pour ça, on est d'accord. De mon point de vue (strictement personnel), ce qui me dérange, c'est que beaucoup de personnes continuent de soutenir son travail, et ce malgré le fait qu'il ait été accusé de pédophilie et reconnu coupable de viol. Dans cette affaire, il n'y a pas de bénéfice du doute ou quoi que ce soit, les faits sont là. De nombreuses personnes trouveraient impensable de laisser un pédophile en liberté. Alors pourquoi à partir du moment où ce pédophile en question sait tenir une caméra, passe t-il au travers de la justice ? Bien entendu, libre à vous d'aimer son travail. Mais ne pensez jamais que c'est un argument pour défendre un violeur. C'est un énorme manque de respect envers toutes les victimes de viol. Si c'était vous ou un proche, vous le prendriez comment ?


Un commentaire, une suggestion, envie de témoigner ? N’hésitez pas à nous contacter ! 😊 A très vite pour un nouvel article ! Sources:

-Nouvelobs -Wikipédia



Margaux Whilhelm

24 vues0 commentaire

 Abonne toi à notre Newsletter pour ne rien manquer ! 

© 2020 by C.Vuitton on WIX.